Septembre 2016 : événements à ne pas manquer à Saint-Antoine de Ficalba…

En vedette

L’Association VIVRE SAINT ANTOINE s’engage …

A partir de Septembre 2016, l’Association VIVRE SAINT ANTONE s’engage, résolument, dans de nombreuses actions  d’animations socio-culturelles au profit de la commune de Saint-Antoine de Ficalba  et de ses habitants :

A L’ECOLE PUBLIQUE :

Les membres actifs de l’’Association VIVRE SAINT ANTOINE  assureront, bénévolement,  pour le compte de la Commune de Saint-Antoine, l’animation de 2 Ateliers TAP (Temps Activités Périscolaires) au profit des élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’Ecole  Publique de Saint-Antoine : Un atelier d’initiation à la mosaïque , le Mardi après-midi , et un atelier d’initiation au Scrabble, le Vendredi après-midi.

Avec la BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE :

L’Association VIVRE SAINT ANTOINE organise, en collaboration avec la Bibliothèque Municipale, une Conférence-Débat sur les NOMS DE LIEUX de la Commune de Saint-Antoine et des environs .

…Pour savoir et comprendre pourquoi la maison que l’on habite, le lieu où l’on vit, s’appelle :  Fonbourugues, Fongrauline, Foncouverte, Pech de  Lard, Pech de la Barre, Pech de Rochepy, ou encore Marcombe, Rebelle, Martel, Hugone, Péchon, Giget, Losy , ou bien Poulvignac, Roujol, Grand Bal, Joininette, Couderc, Garenne, Auzelouse, Soulbié, Landié, Clamens,  Cap de l’Homme ou Peyroutas, Peyrat, Les Abellans , La Bourdonne, La Bourdette de Pédelard ;  pourquoi, près de chez nous, il y a La Gabache, Fontirou, Nadalie, Sablas, l’Estiflet, Cambes, Gazelle, Noaillac, Ladrech, Bousquet, La Nause, Chèvremont, Marinière, Guiraudel, Picapol, La gougine, Monplaisir…

Cette Conférence sera assurée par M. Pèire BOISSIERE, Président de l’Ecole Occitane d’Eté, mais aussi, Conteur, Chercheur, Chanteur Occitan,  et Animateur Radio. Cette conférence est publique, ouverte à tous, entrée gratuite. Elle se déroulera dans les locaux du groupe Scolaire Marceau Esquieu à Saint-Antoine.

A cette occasion, le Graf, portrait géant de Marceau Esquieu, offert à la commune par “La Calendreta”, sera exposé dans la salle de Conférence et présenté au public.

Avec le CLUB ESPOIR,  Aînés Ruraux, de SAINT-ANTOINE :

L’Association VIVRE SAINT ANTOINE, en partenariat avec le CLUB ESPOIR , participera à l’organisation d’une exceptionnelle matinée Chantante et Dansante, “Un Thé-Dansant animé”,  Dimanche après-midi , 25 Septembre 2016, de 14 h 30 à 18 h 30, salle des fêtes de Saint-Antoine. Cette matinée,  ouverte à tous, est offerte au public de Saint-Antoine et des environs, en l’honneur de tous les  aînés de la Commune, de leurs familles et de leurs amis.

Entrée Gratuite pour tous. Seules, les consommations éventuelles seront à la charge des participants.

Cette manifestation sera animée par CAROLINE FEDI (Caroline Trio de Pézénas,) qui viendra avec son accordéon et son orchestre;, pour nous faire rire, danser et chanter, sur des musiques et des fantaisies  composées par les plus grands noms de la  chanson Française.

Le nombre de places étant  limité, il est prudent de réserver une table en téléphonant au 06.75.39.02.55 ou au 05.53.41.70.40

Thé Dansant Animé 25 septembre 2016-2

Conférence sur les noms de lieux-2

Pratique de l’Occitan à L’Ecole Occitane d’Eté…

Un article de La Dépêche du Midi du 17 Août 2016 : 
L’Ecole occitane d’été (EOE), 42e du nom, a accueilli ses premiers stagiaires dans la journée de dimanche. Et immédiatement, tout le monde s’est trouvé pris dans l’ambiance de ce bain linguistique.

Un bon cru que cette 42e édition de l’école occitane d’été : près d’une centaine de stagiaires, «des habitués d’une part, et pas mal de nouveaux, des jeunes qui souhaitent connaître cette culture, d’autres qui n’ont jamais pratiqué la langue…» confirme Sabine, entre 2 jeux de raquettes en compagnie des jeunes de l’escoleta. Le temps ayant décidé de se fixer à «beau et chaud» en ce début de semaine, chacun est la recherche d’un petit coin plus frais pour une sieste digestive, juste avant la reprise des cours. Et c’est dans les couloirs de l’Oustal que les baquettes sont occupées par quelques dormeurs.

15 stagiaires au cours de chant traditionnel

Lundi et mardi, et ce à raison de 4 sessions de 2 heures, la salle polyvalente résonne de chants traditionnels, aucune musique ne les accompagne, juste les voix qui s’entremêlent.

C’est sous la direction de Pèire Boissière que la quinzaine de stagiaires enchaîne les chants de diverses traditions régionales occitanes (de moissons, de travail, de noces ou encore de danses). Tous ces chants, Pèire les a recherchés, les a appris, les a transmis comme les anciens les lui ont transmis, et il continue à les transmettre. «C’est à la fin des années soixante-dix que j’ai commencé à collationner tous ces chants traditionnels : tout d’abord en Auvergne, puis j’ai passé de nombreux mois dans les 4 cantons du Haut-Agenais. Je dois posséder plus de 120 heures d’enregistrement de chants, de contes. et cela m’a également permis de découvrir de nombreux jeux traditionnels» Une véritable sauvegarde de la pratique et des traditions orales. Si les textes en eux-mêmes sont bien documentés et retranscrits, il n’en est pas de même pour la mélodie, le rythme de ces chants. «L’écriture musicale peut souvent être réductrice. Dans la tradition du chant, les gammes sont souvent non tempérées, c’est-à-dire différente des gammes du piano. Et l’apprentissage ne peut alors se faire que par l’imitation». C’est le choix d’enseignement de Pèire Boissière, un véritable autodidacte de cette transmission orale.

Une entrée dans la culture occitane

S’il n’est pas nécessaire de parler la langue d’Oc pour participer à ces ateliers, c’est aussi parce que «la langue du chant est différente de langue du parlé. Dans ces cours de chant, on travaille sur la prononciation. Ces ateliers ont également une valeur linguistique». La mise en bouche de la langue d’Oc en quelque sorte. Et si tous les stagiaires ne sont pas forcément des locuteurs réguliers de cette langue, «c’est aussi une belle porte d’entrée pour appréhender cette culture».

Frédéric Pascaud

Pour avoir une idée des chants de Pèire Boissière…

Le Molière D’Oc de Marceau Esquieu, à Laroque-Timbaut, le Mardi 16 Août 2016…

Une soirée à retenir : Mardi 16 Août 2016 à 21 h 15, à Laroque-Timbaut, pour participer, dans la salles des fêtes,  au

MOLIÈRE D’OC

par LA RAMPE TIO  ( troupe professionnelle de Montpellier ),  d’après Monsieur de Pourceaugnac de Molière, dans une adaptation de

Marceau ESQUIEU

patacada-2

L’Histoire

C’est une adaptation occitane de la pièce de Molière. Dans l’écriture initiale Monsieur de Pourceaugnac,

gentilhomme limousin vient à Paris pour épouser Julie la fille d’un gentilhomme parisien.

Celui-ci a préféré un riche provincial au jeune Erast dont sa fille est amoureuse.

Julie et Eraste, aidés par la servante vont mettre en place un stratagème

pour dévaloriser le provincial et lui faire peur au point de le convaincre de fuir.

Pour Molière cette situation est prétexte à créer des scènes dramatiques et comiques

pour dénoncer la suffisance des médecins, la rouerie des avocats

mais aussi la lourdeur pataude des provinciaux, et l’intelligente vivacité des gens de la capitale.

C’est une pièce écrite pour faire rire la cour et qui exploite les caricatures et archétypes provinciaux.

L’adaptation occitane inverse la situation.

Nous sommes dans une ville méridionale d’Occitanie et Monsieur de Pourceaugny, riche gentilhomme parisien,

débarque pour épouser Julie. Cette inversion des géographies pose un bilinguisme occitan français porté par les personnages.

Il met en valeur la défiance et la cruauté vis à vis de l’étranger, même si les rires et moqueries sont au service de l’amour.

Elle renforce la naîveté candide de Monsieur de Pourceaugnac que Molière tournait en ridicule.

Composé à la « va vite » cette pièce est faussement didactique

et ouvre une dimension plus complexe de la définition des personnages.

Le rire demeure, il est même essentiel.

Mais s’ajoute à ce cabaret (comédie-ballet commandée par Louis XIV) une dimension sociale et humaine qui interpelle notre société d’aujourd’hui.

ecole 2013 005

Marceau Esquieu