VIVRE SAINT-ANTOINE organise deux sorties-découvertes originales : La Sculpture sur Bois, Chez Eve de Laneuville…

Dans la série des SORTIES-DECOUVERTES organisées par l’Association VIVRE SAINT-ANTOINE en 2017, une visite de l’atelier de sculpture sur bois, chez Eve de Laneuville, à Péchon, s’imposait.

En effet, nous nous sommes donné pour objectifs, non seulement de faire découvrir différentes formes d’art, mais aussi, et surtout, de valoriser les TALENTS DE CHEZ NOUS. Celui de Eve est incontestable. Elle produit des oeuvres magnifiques ; et elle expose un peu partout dans l’Héxagone, et même en dehors…

Le Samedi après-midi 22 Juillet, nous nous rendrons, en groupe, à Péchon, pour voir de près, la magnifique collection 2017, pour voir comment est produite une oeuvre, de A à Z, et pour voir l’artiste « faire de copeaux »…

Il s’agit d’une « Visite Privée » réservée aux membres et invités de l’Association VIVRE SAINT-ANTOINE.

Pour y participer, une inscription est obligatoire (Aucun frais de participation – Inscription totalement gratuite)

Renseignements-Inscriptions auprès de Gérard Formaggio

Téléphone : 06.75.39.02.55

Mail : formaggio.gerard@orange.fr

 

C’était à la fête de l’école, ce Vendredi 23 Juin 2017 : la production « Mosaïque » de nos petits écoliers…

En 2016-2017, l’Association VIVRE SAINT-ANTOINE a pris en charge le TAP (Temps Péri-scolaire) consacré à l’initiation à la mosaïque, à l’école publique Marceau Esquieu de Saint-Antoine de Ficalba.

Les signatures des artistes en herbe…

Exposition des oeuvres produites par les petits écoliers de Saint-Antoine, sur le thème des instruments de musique…

Les élèves du CM1, particulièrement fiers de leurs productions…

Les « Violons », du CM2, déjà artistes accomplis…

Un grand merci à notre amie Annick Lamouroux, qui a pris en charge pour le compte de notre association, avec patience, talent, et pédagogie, la conduite de ces travaux d’initiation à la mosaïque pour les enfants de notre école…

Annick Lamouroux.

Encore Merci, Annick. Les petits écoliers de l’année prochaine t’attendent avec impatience pour la rentrée scolaire…

Gérard Formaggio

Photos : Annick Lamouroux.

La Troisième Sortie-Découverte de la mosaïque, ce Samedi 24 Juin, au Fical’Rock…

14 participants pour cette troisième sortie-découverte de l’art de la mosaïque, ce samedi 24 Juin 2017, au Fical’Rock, le nouveau « Bistro » de Saint-Antoine…

C’est notre amie Annick Lamouroux qui a animé cette session…

4 « Antonins » y participaient ;  et 10 invités « Amiez » se sont joints à nous pour la journée.

Pause-Repas conviviale préparée par Stéphanie, notre hôtesse au Fical’Rock.

De très belles oeuvres en préparation, réalisées en 8 heures « chrono » (du dessin aux finitions)…

Bravo, les artistes… Et à vous revoir bientôt, pour d’autres découvertes…

Pour quelques magnifiques productions réalisées en une journée…

Salamandre ou matou… dans le style…

Un grand merci à Annick Lamouroux pour la qualité de son animation et sa pédagogie ; merci, également, à Stéphanie du Fical’Rock, pour son accueil chaleureux.

Dans la Dépêche du 27 Juin 2017 :

Musique et mosaïque

Concentration des stagiaires autour de l'animatrice./Photo DDM
Concentration des stagiaires autour de l’animatrice./Photo DDM

Stéphanie Lairy se démène pour animer son bar-resto «Le Fical’Rock» et de nombreuses personnes la soutiennent en participant aux rendez-vous variés mis au programme. La fête de la Musique, sous forme de scène ouverte aux musiciens amateurs, accompagnée d’un repas fit le plein sur la terrasse et l’ambiance agréable et détendue a beaucoup plu.

Puis les stages de créations manuelles ont leurs adeptes car après les réalisations en cire chauffée avec Christine Taillefer, il y a eu le deuxième consacré à la mosaïque avec Annick Lamouroux. Des artistes passionnés sont ainsi nés grâce à ces deux professionnelles et à la restauratrice toujours fort accueillante !

Balade au fil de l’eau, ce Mercredi 21 Juin 2017, pour le Club Espoir de Saint-Antoine…

Photos : Renée Pouget.

La fraîcheur de l’eau pour tempérer la canicule ambiante du premier jour de l’été…

24 participants pour cette superbe balade sur le Lot…

Le Club Espoir vogue sur les eaux du Lot au niveau de Penne-Saint-Sylvestre…

Au pied de Notre-Dame de Peyragude…

Joyeux lurons en vadrouille…

Et fêter l’été, en même temps que quelques anniversaires…

A bord de deux confortables bateaux…

Un sympathique accueil à la Ferme de Lacay…

Commentaires de Renée Pouget :

Quelques photos prises lors de notre excursion sur le Lot.
 
Je recommande ce lieu et les activités qui sont proposées :
 
– l’endroit est très pittoresque puisque dans une grande et superbe grange aménagée pour recevoir des groupes.
– l’accueil y est franchement extrêmement sympathique : la famille POURCEL sait recevoir !
– la tourtière est succulente, accompagnée pour l’occasion d’une boule de glace et le jus de pomme est fait maison.
 
La balade, commentée par le pilote du bateau, dure 1h 1/4 et les aînés de St Antoine accompagnés de quelques amis de La Croix Blanche ont si bien apprécié qu’ils ont même demandé une autre sortie l’an prochain ! 
 
Bref une sortie réussie malgré la canicule et nous avons profité de l’occasion pour fêter les anniversaires des natifs du 2ème trimestre.

3ème Sortie-Découverte de la Mosaïque, Samedi 24 Juin, à Saint-Antoine…

Dans la Dépêche du Midi du 20 Juin 2017 :

Le «Fical’Rock» s’anime

Le précédent stage avait fait le plein./Photo DDM. Marie-Paule Rabez
Le précédent stage avait fait le plein./Photo DDM. Marie-Paule Rabez

Fête de la Musique. Scéne ouverte pour fêter la musique mercredi 21 juin. Les musiciens désirant montrer leurs talents sont les bienvenus sur la scène de ce nouveau lieu d’animations. Il y aura ce soir-là des grillades ; assiette ventrèche saucisse ou merguez avec salade de riz et verre de vin pour 11 € par personne. Réservation au 05 53 40 93 42 aux heures d ouverture.

Atelier mosaïque : il se déroulera comme prévu samedi 24 juin toute la journée avec l’artiste Annick Lamouroux qui enseigne son art avec talent et finesse, de quoi donner confiance à chaque stagiaire qui se concentre et parvient ainsi à réaliser une création personnelle terminée le soir même.

Superbe Sortie-Découverte de L’Encaustic’Art au Fical’Rock ce 10 Juin 2017…

L’Association VIVRE SAINT-ANTOINE fait fort, cette année, à Saint-Antoine. Ses efforts pour développer des actions de soutien à l’activité économique, sociale et culturelle de la commune, vont bon train.

Après sa participation décisive à la soirée PIAF organisée avec le Club Espoir ; l’Organisation, avec la Bibliothèque Municipale, de la soirée Théâtre, Vivre Saint-Antoine a conduit résolument plusieurs actions au cours de ces 3 mois : des aides directes et indirectes pour l’ouverture du Bistro du village, l’organisation d’une soirée découverte des musiques et chants traditionnels du Haut-Agenais, deux sessions de découverte de l’art de la mosaïque ; ce fut, ce samedi 10 Juin, la découverte de L’Encaustic’art, avec le concours de Mme Christine Taillefer.

Un groupe de 12 participants a pu bénéficier de cette session exceptionnelle qui s’est déroulée dans les locaux du Fical’Rock, au coeur du village.

Une technique très originale qui consiste à peindre avec… un fer à repasser…

Avec des résultats qui font plaisir à voir…

Sous la houlette d’une animatrice passionnée, aux couleurs de Cerise-Fraise…

Dans la Dépêche du midi du 13 Juin 2017 :

Très beau la cire chauffée…

Les stagiaires suivent les conseils de Christine/Photo DDM. M.-P.Rabez
Les stagiaires suivent les conseils de Christine/Photo DDM. M.-P.Rabez

Stéphanie du «Fical’Rock» a organisé un concert avec «Chic Rebel» et accueillait le lendemain les stagiaires de l’artiste Christine Taillefer qui réalise des créations sous forme de cartes et tableaux avec de la cire chaufée au fer. «Cette tehnique est assez étonnante explique-t-elle ; en effet, on ne peut reproduire 2 fois le même motif car la chaleur et la façon dont on applique le fer sur le support sont à chaque fois différents ! Les possibilités sont immenses et cette technique ne déçoit jamais ! La palette de couleurs (bâtons de cire), l’épaisseur de la cire et le coup de fer… tout intervient et produit un beau résultat unique.» Les stagiaires (11 femmes et 1 homme) se sont vraiment «éclatés» !

Le Gîte Rural de Gazelle, à Saint-Antoine de Ficalba, à l’honneur…

Le plus beau gîte de France est dans le Lot-et-Garonne

Avant, en 2013 (voir le médaillon) et aujourd'hui. Un architecte, Dominique Dumas, a été associé à la réhabilitation de ce lieu unique. /Photos DR.
Avant, en 2013 (voir le médaillon) et aujourd’hui. Un architecte, Dominique Dumas, a été associé à la réhabilitation de ce lieu unique. /Photos DR.

La Grange de Gazelle et les efforts de ses propriétaires ont été récompensés lors de l’assemblée générale de Gîtes de France à Laval (Mayenne). Distinction nationale pour le Lot-et-Garonne et Saint-Antoine de Ficalba.

Le nombre d’épis est cinq, c’est le maximum possible dans le classement Gîtes de France. Mais La grange de Gazelle a encore franchi une étape à Laval, lors de l’assemblée générale nationale du label. Excusez du peu, Anne Pourcharesse la propriétaire est revenue de la Mayenne avec le prix du plus beau gîte de France 2017.

C’est le fruit de plus de vingt ans d’efforts pour réhabiliter ce site de Gazelle à Saint-Antoine de Ficalba. «Il y a vingt ans, on avait fait la première moitié», sourit Anne Pourcharesse. «Il s’agissait pour nous de sauver ce patrimoine et il fallait faire l’autre moitié.»

Bonne Image pour tous

Le plus beau gîte du label national est donc à Saint-Antoine de Ficalba sur la route de Villeneuve à la sortie d’Agen. «Je suis assez fière pour la commune, pour le département, dont l’une des atouts reste le tourisme» détaille cette infirmière libérale qui conserve son activité professionnelle encore aujourd’hui.

Les doutes ont parfois été présents quand la direction de Gîtes de France a aligné les montants d’investissement nécessaires pour transformer une grange certes bourrée de ce charme ancien, en un gîte cinq épis. «Les porteurs de projet sont des gens endurants, passionnés et impliqués» confirme Brigitte Bersauter, la directrice du réseau en Lot-et-Garonne. «Ils s’engagent dans un très gros investissement pas seulement financier, mais également émotionnel et personnel.»

«Maison de famille»

Anne Pourcharesse le dit avec d’autres mots, son engagement dans un projet que Gites de France qualifie de «hors normes.» Ce projet «n’est pas fait pour recevoir des gens comme ça, simplement. J’avais à l’idée de créer une maison de famille, comme celles que l’on aime rejoindre pour retrouver les gens qui nous sont chers.» Elle ajoute d’ailleurs qu’elle ne «cherche pas la surexposition» même si ce prix national est reçu au lieu-dit Gazelle comme un honneur. «C’est une valorisation de l’énergie que l’on a mise dans ce projet de réhabilitation.»

Des soutiens

Anne Pourcharesse ne veut pas s’attarder sur le montant des travaux au point final de ces aménagements haut de gamme. Ils sont à cinq zéros. L’investissement a reçu le soutien du conseil régional Nouvelle Aquitaine et du conseil départemental de Lot-et-Garonne. La réponse fuse quand Anne Pourcharesse est interrogée sur l’épineuse équation du financement et des soutiens possibles ou pas. «Cette exigence, on l’avait déjà par l’amour que l’on porte à ces pierres, à ce patrimoine.» Sous-entendu, rien ne pouvait empêcher la gazelle de courir.


Plan national

Au-delà de la récompense nationale unique, le prix reçu par La Grange de Gazelle à Laval courant mai doit bénéficier au Lot-et-Garonne. Un plan de communication national doit être mis sur pied pour ce gîte 5 épis, ce dont devrait bénéficier le tourisme départemental dans les prochains mois.