Le Gîte Rural de Gazelle, à Saint-Antoine de Ficalba, à l’honneur…

Le plus beau gîte de France est dans le Lot-et-Garonne

Avant, en 2013 (voir le médaillon) et aujourd'hui. Un architecte, Dominique Dumas, a été associé à la réhabilitation de ce lieu unique. /Photos DR.
Avant, en 2013 (voir le médaillon) et aujourd’hui. Un architecte, Dominique Dumas, a été associé à la réhabilitation de ce lieu unique. /Photos DR.

La Grange de Gazelle et les efforts de ses propriétaires ont été récompensés lors de l’assemblée générale de Gîtes de France à Laval (Mayenne). Distinction nationale pour le Lot-et-Garonne et Saint-Antoine de Ficalba.

Le nombre d’épis est cinq, c’est le maximum possible dans le classement Gîtes de France. Mais La grange de Gazelle a encore franchi une étape à Laval, lors de l’assemblée générale nationale du label. Excusez du peu, Anne Pourcharesse la propriétaire est revenue de la Mayenne avec le prix du plus beau gîte de France 2017.

C’est le fruit de plus de vingt ans d’efforts pour réhabiliter ce site de Gazelle à Saint-Antoine de Ficalba. «Il y a vingt ans, on avait fait la première moitié», sourit Anne Pourcharesse. «Il s’agissait pour nous de sauver ce patrimoine et il fallait faire l’autre moitié.»

Bonne Image pour tous

Le plus beau gîte du label national est donc à Saint-Antoine de Ficalba sur la route de Villeneuve à la sortie d’Agen. «Je suis assez fière pour la commune, pour le département, dont l’une des atouts reste le tourisme» détaille cette infirmière libérale qui conserve son activité professionnelle encore aujourd’hui.

Les doutes ont parfois été présents quand la direction de Gîtes de France a aligné les montants d’investissement nécessaires pour transformer une grange certes bourrée de ce charme ancien, en un gîte cinq épis. «Les porteurs de projet sont des gens endurants, passionnés et impliqués» confirme Brigitte Bersauter, la directrice du réseau en Lot-et-Garonne. «Ils s’engagent dans un très gros investissement pas seulement financier, mais également émotionnel et personnel.»

«Maison de famille»

Anne Pourcharesse le dit avec d’autres mots, son engagement dans un projet que Gites de France qualifie de «hors normes.» Ce projet «n’est pas fait pour recevoir des gens comme ça, simplement. J’avais à l’idée de créer une maison de famille, comme celles que l’on aime rejoindre pour retrouver les gens qui nous sont chers.» Elle ajoute d’ailleurs qu’elle ne «cherche pas la surexposition» même si ce prix national est reçu au lieu-dit Gazelle comme un honneur. «C’est une valorisation de l’énergie que l’on a mise dans ce projet de réhabilitation.»

Des soutiens

Anne Pourcharesse ne veut pas s’attarder sur le montant des travaux au point final de ces aménagements haut de gamme. Ils sont à cinq zéros. L’investissement a reçu le soutien du conseil régional Nouvelle Aquitaine et du conseil départemental de Lot-et-Garonne. La réponse fuse quand Anne Pourcharesse est interrogée sur l’épineuse équation du financement et des soutiens possibles ou pas. «Cette exigence, on l’avait déjà par l’amour que l’on porte à ces pierres, à ce patrimoine.» Sous-entendu, rien ne pouvait empêcher la gazelle de courir.


Plan national

Au-delà de la récompense nationale unique, le prix reçu par La Grange de Gazelle à Laval courant mai doit bénéficier au Lot-et-Garonne. Un plan de communication national doit être mis sur pied pour ce gîte 5 épis, ce dont devrait bénéficier le tourisme départemental dans les prochains mois.

La Mosaïque à Saint-Antoine a les honneurs de la presse…

Créations de mosaïques

Initiation à la mosaïque avec Annick Lamouroux./Photo DDM
Initiation à la mosaïque avec Annick Lamouroux./Photo DDM

Deux jours durant, le resto de Stéphanie (05 53 40 17 76) était très animé car il accueillait une quinzaine de stagiaires venus apprendre à faire de la mosaïque avec une pro pratiquant depuis longtemps cet art ancestral aux mille possibilités. Femmes et hommes venus d’un peu partout se sont passionnés, stagiaires attentifs et concentrés. Et ce qui reste étonnant, c’est la qualité des productions en fin de formation alors que ces pratiquants ne connaissaient pas au départ cette technique ! Ils ont choisi motifs et couleurs, coupés avec des pinces les formes collées et toutes reliées par un mélange de plâtre afin de «fabriquer» une création originale. Grande réussite pour tous ces nouveaux artistes !

Les petites merveilles du Cartonnage à la Palette de Saint-Antoine…

Ce Dimanche 14 Mai, fut l’occasion pour la Palette de Saint-Antoine, de présenter une magnifique Exposition-Vente des objets réalisés au cours le l’année par les membres de l’Association.

Sans commentaires, nous présentons ci-dessous quelques unes des plus belles pièces exposées.

Chacun jugera…

Pour mettre la main à la pâte et participer aux travaux de LA PALETTE de Saint-Antoine, contacter : Claude Lagarde = 0671728227.

Une journée spéciale pour les participants « Amiez » sera organisée le Samedi 16 Septembre 2017, de 9 h à 18 h.

 

Michel Maestro, l’homme à la voix d’or, bientôt à Saint-Antoine…

Au Fical’Rock, les soirées Cabaret se suivent, mais ne se ressemblent pas…

Une offre éclectique est proposée au public. Cette fois, ce sont quelques bouquets des plus belles chansons Françaises qui seront offerts aux clients du « Bistro ».

L’Association VIVRE SAINT-ANTOINE y produira Michel Maestro, l’homme à la voix d’or, qui viendra interpréter BREL et BRASSENS ; mais aussi quelques uns des plus beaux fleurons de la Chanson Française (PERRET, MANSET, etc…)

Ce sera le Samedi soir 7 OCTOBRE 2017, à 21 h.

Pour avoir une idée du talent de Michel Maestro, vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous :

Nous publierons prochainement,les différents titres qui seront interprétés au cours de cette soirée.

La Soirée Culturelle avec Pèire Boissière à Saint-Antoine le 12 Mai 2017

C’était le 12 Mai et c’était à Saint-Antoine…

Une exceptionnelle soirée avec Pèire Boissière pour découvrir ou redécouvrir les musiques et chants du Haut Agenais…

Près d’une heure et demi de chants en Occitan et diverses autres langues pour un parcours à travers l’Histoire, pour une restitution originale des musiques et poésies chantées dans la tradition orale de nos campagnes depuis le Moyen-Age...

Une quarantaine de participants, dont 14 du réseau « Amiez », ont écouté avec grande attention le Conteur Chanteur qui s’exprimait A Capela ou accompagné des sons très particuliers produits pas des instruments rustiques et singuliers, dont une mâchoire d’âne, des os de pot-au-feu, un tambour à friction ou une Shruti-box…

Un grand merci à Stéphanie Lairy qui nous a reçus pour cette soirée, dans son Fical’Rock…

A nous revoir bientôt, pour de nouvelles soirées culturelles, sur d’autres thèmes…

Les soirées au Fical’Rock… Bientôt une « Académie de Billard »…

Soirées du Fical’Rock

Au Fical'Rock on a la possibilité de jouer au billard!/Photo DDM Rabez
Au Fical’Rock on a la possibilité de jouer au billard!/Photo DDM Rabez

Cette fois c’est vraiment bien parti pour Stéphanie, la restauratrice, car l’animation de son commerce ne cesse d’augmenter. Faut bien dire qu’elle fait tout pour et le soutien amical de Gégé (qui se reconnaîtra !) lui est fort précieux. À peine est-elle «sortie du stage de céramique» de 3 jours chez elle, que fut proposé un concert de «Pim Pam Poum» qui remporta un immense succès la semaine dernière. Voilà que place est donnée aux «Musiques et Chants du Haut-Agenais» via un talentueux Pèire Boissière conteur-enchanteur- historien et chanteur qui sera là vendredi 12 mai à 20 h 30. Possibilité de réserver tables pour prendre boisson et/ou dîner entre amis. Tél.07 62 12 17 76.

Le 8 Mai 2017 à Saint-Antoine…

Les élèves ont joué «La Marseillaise»

«L'Orchestre à l'école», dirigé par Ludovic Rucosa, a interprété l'hymne français lors du 72e anniversaire du 8-Mai./Photo DDM, M.-P. Rabez
«L’Orchestre à l’école», dirigé par Ludovic Rucosa, a interprété l’hymne français lors du 72e anniversaire du 8-Mai./Photo DDM, M.-P. Rabez

La commémoration de la victoire de 1945 des armées française et alliées s’est déroulée dans le recueillement, avec toutefois cette année une surprise puisque «L’Orchestre à l’école», mis en place dans le cadre des TAP, dirigé par Ludovic Rucosa directeur du conservatoire de musique de la communauté, assisté d’Audrey Marchand ; Alain Barde chef des «Vents d’Olt», bénévole, et Jean-Noël Denis, bénévole, a permis une «première» pour ce rendez-vous en exécutant avec belle réussite «La Marseillaise».

Les bambins, de blanc et noir vêtus, ont été splendides, leur application a payé car il n’y a pas eu de fausses notes ! Le discours ministériel a été lu et la chorale menée par Monique Visentin a interprété avec un évident talent «Le Chant du départ» et «Le Chant du marais» deux morceaux exprimant la mobilisation et le patriotisme des soldats et des maquis lors de la guerre 39-45.

La municipalité offrait ensuite un pot aux musiciens et population.