C’était à Saint-Antoine, il y a 70 ans…

Un brin de nostalgie…

Saint-Antoine au lendemain de la seconde guerre mondiale… Années 1945…

Le tableau ci-dessous, d’après carte Postale de l’époque, représente la rue de l’Eglise avec les cornières sur la gauche, un Dimanche matin, à la sortie de la messe…

DSCN0191-bis

La Rue de l’Eglise et les Cornières – Saint-Antoine – années 1945 – Tableau GF 2003

En ces temps là, la Commune de Saint-Antoine comptait quelque 400 habitants…

Il y avait un Maire, un curé, une Ecole Publique avec 2 classes et 45 élèves, une Ecole privée avec 20 Elèves.

Il y avait 3 épiceries, 2 forgerons, 2 Hotels-Restaurants : “Au Lion d’or” et le “Relais des voyageurs”, 2 charrons, 2 boulangeries, 2 boucheries-charcuteries, 1 station essence au milieu du village, 2 maçons, 2 charpentiers-couvreurs, un “barricaire”, un maréchal-ferrant, un sonneur de cloches, un “Tambourinaire” (Avis à la population !), un meunier, un carrier, un garde-champêtre, un cantonnier, un “tueur de cochons” qui était aussi fossoyeur à l’occasion, un authentique apiculteur “faiseur de miel”…

Il y avait aussi un vrai bureau de Poste, avec un receveur des PTT (“Cabine Antoine pour le 22 à Asnières”) et un facteur attitré qui distribuait courrier et mandats tous les matins, 2 couturières, 2 coiffeurs, un sertisseur de boites de conserves, un transporteur public…

Il y avait une messe tous les matins, 2 ou 3 le dimanche, parfois des vêpres, de nombreuses processions dans le village, une salle de catéchisme… Mais, il y avait aussi une Amicale Laïque qui organisait des voyages scolaires…

Les 2 Hôtels-Restaurants avaient, chacun, une salle de bal… et l’on y dansait très souvent, été comme hiver…

Ecole 49-50

Les élèves de l’Ecole Publique de Saint-Antoine en 1950.

Oui, mais ça… c’était avant !

Gérard Formaggio

 

2 pensées sur “C’était à Saint-Antoine, il y a 70 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.