Plus de Boulanger-Pâtissier à Saint-Antoine dès la fin Juin 2018…

La nouvelle est bien triste, mais réelle : fin Juin 2018, dans moins de 6 mois, Jean-Marie Conges, notre Boulanger-Pâtissier-Confiseur, cesse son activité à Saint-Antoine.
Pour l’heure, aucun repreneur ne s’est manifesté…
Dans son numéro du 16 Janvier 2018, La Dépêche du Midi nous rappelle ce futur peu réjouissant pour notre village…

Des artisans chocolatiers

Galettes et chocolats à gogo chez les pâtissiers./ Photo DDM Rabez
Galettes et chocolats à gogo chez les pâtissiers./ Photo DDM Rabez

Il n’est plus vraiment nécessaire de décrire le travail de Jean-Marie et Isabelle Conges, chacun dans son domaine de travail, car leur notoriété est au zénith et semble augmenter d’année en année. Isabelle assure un service compétent, souriant, que ce soit au comptoir ou au service postal et confection des fleurs de «bonbons de chocolat et sucre» pour les fêtes. Jean-Marie excelle dans la pâtisserie et dans la création chaque année de tant de sujets de chocolats divers (dont celui destiné aux diabétiques qui fait fureur !), de gâteaux pour familles et/ou individuels ; et bien sûr les pains et viennoiseries. Mais tout ceci devrait s’arrêter fin juin car le couple mettra fin à son activité et quittera le village.La Dépêche du Midi.

2 pensées sur “Plus de Boulanger-Pâtissier à Saint-Antoine dès la fin Juin 2018…

  1. Suite à la future cessation d’activité de Jean-Marie et Isabelle, et apparemment sans reprise de leur commerce, qu’adviendra t-il du Point Poste dont ils s’occupent ? La réponse est sans doute facile à deviner…
    Comme beaucoup d’autres petits villages en France, St Antoine devient une cité dortoir…sans âme ou presque…
    Et pourtant, St Antoine a connu de nombreux commerces par le passé, même un médecin…un passé pas si lointain finalement…
    René Cayré

  2. Si la Municipalité le veut, elle peut créér une “Agence Postale Municipale” comme à La Croix Blanche. C’est ce qui aurait dû être fait lorsque la Poste a fermé, il y a déjà plus de 10 ans. Elle serait gérée par un personnel Municipal et pourrait être accessible aux heures d’ouverture de la Mairie. Encore faut-il que le Conseil Municipal se penche sérieusement sur la question, avec la volonté de maintenir cette activité au niveau de la Commune.
    Gérard Formaggio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.