Laborieuse attribution des subventions aux associations de Saint-Antoine…

Un article de Marie-Paule Rabez, paru dans la Dépêche du midi du 22 Avril 2016 :

Les élus municipaux butent sur les subventions aux associations.

Salle des Assos
Une belle salle communale est mise à la disposition des associations locales./Photo DDM. M.-P. Rabez.

 

Les «subventions» aux associations n’ont pas été attribuées nominativement car certains conseillers ont refusé celle de 500 € demandée par les organisateurs du Festival de musique baroque et proposée à cette hauteur par Bernard Ajon, le maire. «Pourquoi une telle somme serait-elle destinée à une manifestation associative, certes de qualité, qui a lieu une seule fois par an, alors que les associations travaillant pour la commune toute l’année sont proposées pour une somme inférieure ?….». Le conseil municipal devant impérativement voter le budget s’est déterminé pour la somme globale de 3 000 € et verra pour plus tard et pour plus d’équité les détails des sommes attribuées aux uns et aux autres.

Les logements vacants selon les dispositions de l’article 1 407 du code général des impôts peuvent être assujettis à la taxe d’habitation. «L’instauration d’une telle taxe, a-t-on entendu, sur les logements vacants a pour but d’inciter les propriétaires à les céder ou à les réhabiliter afin de les réinjecter dans le circuit de l’offre de logements locatifs». Le conseil municipal décide donc d’assujettir à la taxe d’habitation, pour la part communale, les logements vacants depuis plus de deux ans et cette décision sera notifiée aux services de la préfecture.

Par ailleurs, certains chemins communaux étant non utilisés donc en désaffectation, il est décidé la procédure de cession de ces chemins qui pourra avoir lieu après une enquête publique.

Questions diverses : la séance de Cinéma en plein air pour l’été à venir permettra de voir «Le Petit Prince 4».

La cérémonie du 8-Mai avec discours et dépôt de gerbes aura lieu à 11 heures, animée par Musicalba et elle sera suivie d’un apéritif offert à tous par la mairie.

La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.