L’opération « Nature propre » de ce Samedi 23 Septembre à Saint Antoine de Ficalba…

Article publié dans le blog « Défense du Cadre de Vie » le 23 Septembre 2017 :

http://defense-du-cadre-de-vie.fr/

C’était à Saint-Antoine, et c’était ce Samedi 23 Septembre : l’Opération « Nature propre »…

Comme tous les ans, une opération « Nature Propre » était organisée, ce Samedi 23 Septembre 2017, sur la Commune de Saint-Antoine de Ficalba.

Un « Bataillon » de 16 Collecteurs a ramassé, 3 heures durant, une trentaine de sacs de détritus divers et variés aux alentours du village.

L’Ancienne RN21 et la « rocade » de Saint-Antoine se sont avérés être les lieux les plus « souillés »… Le Rond-Point de Poulvignac-Lagougine a battu tous les records avec pas moins d’une dizaine de sacs de saletés dont, par bienséance, il vaut mieux taire le nom…

8 « ramasseurs » étaient des habitants de Saint-Antoine ; les 8 autres étaient des amis de la nature et de l’environnement, venus de tout le Lot et Garonne, pour nous prêter main forte. Sur les 8 de Saint-Antoine, 5 étaient membres du Club Espoir. Le Maire est passé pour nous saluer et nous remercier ; mais aucun membre du Conseil Municipal n’a participé… Très faible participation, également, des membres de l’Association   « Défense du cadre Cadre de Vie » (Sur les 16 participants, 4 seulement en faisaient partie).

Bien sûr, il ne s’agissait pas d’une partie de plaisir, puisque, justement, le but de l’opération était d’aller « Ramasser la merde des autres »… C’est pourquoi nous tenons à remercier et à féliciter très chaleureusement, tous ces sympathiques « Randonneurs de la collecte ».

Qu’à cela ne tienne : nous recommencerons l’année prochaine… Peut-être avec quelques nouveaux adeptes…

Dans la Dépêche du midi du 26 Setembre 2017 :

Commune propre mais..

Tous sont fin prêts pour partir au travail !/ Photo DDM. Marie-Paule Rabez
Tous sont fin prêts pour partir au travail !/ Photo DDM. Marie-Paule Rabez

Commune presque toute propre mais pour combien de temps ? A l’initiative de l’association «Défense du cadre de vie», l’opération de grand nettoyage de la commune s’est déroulée avec une quinzaine de personnes (dont seulement la moitié d’autochtones !), toutes volontaires pour retrousser les mains afin de toiletter le bourg et ses environs. Ils avaient de l’enthousiasme ces candidats à la solidarité collective et tous ont mis de l’ardeur au travail, dans une ambiance bien évidemment très amicale. Tous ont reçu l’attirail du «nettoyeur» : tee-shirt et gants et s’en sont allés au travail sur secteurs. La récolte d’ordures a été importante : 8 sacs bourrés à bloc sur 3 heures…

2 pensées sur “L’opération « Nature propre » de ce Samedi 23 Septembre à Saint Antoine de Ficalba…

  1. Sentiments très contrastés : doublement heureux et doublement triste…
    Doublement heureux :
    Heureux de voir qu’un groupe de Citoyens est encore capable de se mobiliser (Une fois par an, certes) pour faire un geste solidaire en faveur de la protection de notre cadre de vie. Les 16 personnes qui ont pratiqué la « Rando Collecte », sur Saint-Antoine, ce Samedi 23 Septembre, l’ont fait avec plaisir et enthousiasme. En cela, ce geste est plus que symbolique…
    Heureux de voir que quelques habitants de la Commune se soient réunis et aient agi, de façon désintéressée, pour le bien commun ; mais aussi heureux de voir, que des personnes, habitant parfois fort loin de Saint-Antoine, et pour quelques unes, n’y étant jamais venues auparavant, se soient jointes, spontanément, à nous, pour « nettoyer la nature »; prouvant par là, que la nature est vraiment le bien de tous…
    Doublement triste :
    Triste de constater combien, certains de nos contemporains font peu de cas de notre environnement, et jettent, à profusion, sur les bords des routes en particulier, mégots, canettes, bidons, papiers gras, emballages, pour ne parler que des moins sales… pour le reste, je laisse imaginer la nature de nos trouvailles, dont des dizaines de bouteilles plus ou moins pleines de liquides jaunâtres (dont l’odeur est noblement qualifiée par nos laboratoires, de « Sui generis »)…
    Triste, de constater, en fin de compte, que très peu, je dirais même TRES TRES peu, de citoyens se préoccupent de ces questions. Certains le font dans des discours, des déclarations de principe, et on ne les voit plus quand il s’agit, tant soit peu, de mettre la main à la pâte…
    Restons optimistes et adoptons l’ancienne devise de feu « Manufrance » : « Bien faire et le faire savoir »…

  2. Petit feed-back, ce matin, dans les rues de Saint-Antoine :
    Un habitant du village : « Tu dis que vous étiez 16, Je n’en compte que 15, sur la photo »…
    Quelle sagacité ! Merci quand même : c’est moi qui prenais la photo…
    Responsable de la DIR (Direction des Routes), à la Mairie : « Savez-vous qu’il est interdit de ramasser quoi que ce soit sur le bord des routes, c’est trop dangereux »…
    Ca, c’est, sans doute, pour nous encourager à revenir l’année prochaine…
    Autre habitant du village : « Pourtant, c’est bien le boulot de l’employé communal, non ? »
    Merci pour lui ; il le fait tous les jours dans le village, et personne ne lui dit merci…
    Personne de passage : « ça n’est pas normal de devoir ramasser la m…. des autres ; ça ne devrait pas exister »…
    NO COMMENT…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.