Pour de véritables « rencontres des générations », bientôt, à Saint-Antoine…

C’est bien la légendaire phrase de Martin Luther King qui pourrait faire le titre de cette chronique : « I have a dream » …

Comme lui, je fais le rêve qu’un jour prochain, soit organisée, dans mon village, d’authentiques « rencontre des générations » au cours de laquelle les enfants de l’école, les parents d’élèves, et les aînés de la commune, pourraient être assis, côte à côte, ou en vis-à-vis, autour d’une même table pour une « Taulada », un grand banquet convivial, au cours duquel serait partagé un repas de l’amitié et de la solidarité intergénérationnelle ; ou bien, aînés, adultes et enfants, assis ensemble, en un même lieu, à la même heure, pour participer à une même activité socio-culturelle…

Il y a déjà eu, à Saint-Antoine, occasionnellement, de tels moments…

Pedebas+divers famille 410

Les réunions au Monument aux morts, le 11 Novembre, ou les rencontres au cours desquelles les anciens du Club Espoir offraient la galette des Rois aux enfants de l’école, ont été des moments privilégiés de « communion » entre les générations…

Galette 2014 047

Dans une certaine mesure, le traditionnel « Repas de Village », s’inscrit dans le même ordre d’idées…

Repas de village 06-06-14 007

Il suffirait de peu de choses pour que ces « réunions intergénérationnelles » deviennent de véritables temps forts de communication et de convivialité, au cours desquels enfants, adultes, aînés, se rencontrent, se parlent, et « vivent ensemble » un moment de partage, le temps d’une cérémonie, d’un repas, d’une manifestation festive ou sportive…

Chevaliers-01

En ce sens, la « Fête des Chevaliers » fut, en 2004, un modèle d’intégration intergénérationnelle : Enfants, parents, maîtres d’école, adultes et seniors, ont préparé et vécu ensemble, un magnifique défilé en costumes, un spectacle d’adoubement de chevaliers et un banquet médiéval, unique en son genre…

Le premier pas serait, sans doute, que la Municipalité prenne l’initiative de réunir, en un même lieu, au même moment, les différentes associations et forces vives de la commune, pour échanger et mettre en commun calendriers et projets d’envergure. Dans cet ordre d’idées, un Forum des Associations serait, sans doute, le bienvenu.

« Il y a plus d’idées dans deux têtes que dans une ; et encore plus dans une douzaine que dans deux »…

Gérard Formaggio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.