Nos amis de l’Assocation “Défense du Cadre de Vie” préparent activement leur Conférence interactive du Mois de Mai.

Ce sera l’événement de l’année pour nos associations VIVRE SAINT-ANTOINE et DEFENSE DU CADRE DE VIE : la Conférence interactive sur la Biodiversité prévue pour le 25 Mai 2018.

Nous avons pu, en avant première, nous procurer l’affiche-annonce de cette Conférence…

Nous pouvons, d’ores et déjà, réserver nos places en appelant l’un des deux numéros mentionnés ci-dessus.

 

Les TAP à l’Ecole Marceau Esquieu de Saint-Antoine de Ficalba

Dans la Dépêche du Midi du 16 Février 2018 :

Les écoliers apprécient les TAP(1) mis en place à l’école

Les TAP se déroulent dans les locaux de l'école, du CLAE/ Photo DDM
Les TAP se déroulent dans les locaux de l’école, du CLAE/ Photo DDM

La mairie et l’école antonines ont fait le choix de continuer les TAP appréciés des enfants mais aussi des parents contents de constater que les enfants sont heureux d’y participer. Gérés par la CLAE en accord avec la mairie, les ateliers et activités font le plein. Pour la semaine de rentrée, après ces petites vacances, il y aura une belle diversité d’animations : activités manuelles/arts plastiques, construction d’une pièce de théâtre, jeux d’éveil, tennis de table, jeux collectifs et de société, mosaïque, sport musique, création petit journal, initiation 1er secours, activité gymnique. Les écoliers qui participent à ces animations sont répartis par âge et portent des noms d’instruments de musique : les harmonicas, violons, trompettes, guitares, contrebasses, clarinettes. Cela fonctionne grâce à des personnels municipaux de l’école, d’enseignants, d’associations, d’une artiste professionnelle et du SDIS qui mettent leur savoir-faire à disposition de nos têtes blondes et brunes.

(1) TAP = Temps d’Activités Périscolaires.
Nota : L’Association VIVRE SAINT-ANTOINE contribue à ces travaux en mettant à la disposition de la Mairie, pendant toute l’année scolaire, Mme Annick Lamouroux animatrice bénévole qui anime l’atelier de Mosaïque.

Appel à bénévoles pour la Bibliothèque Municipale de Saint-Antoine.

A Saint-Antoine, comme dans la plupart des Communes de France et de Navarre, les bénévoles sont partout : Associations, oeuvres de charité et même activités municipales… Ainsi, à Saint-Antoine, 4 bénévoles font tourner la Bibliothèque Municipale, avec talent et succès.

La Dépêche du Midi de ce Mardi 13 Février 2018, les met à l’hommeur. Merci Marie-Paule Rabez, de nous rappeler que chez nous aussi, loin des micros et des caméras, des hommes et des femmes de coeur donnent, sans compter, de leur temps pour les autres.

Bénévoles bibliothécaires

Bénévoles bibliothécaires
Bénévoles bibliothécaires

La bibliothèque Marceau-Esquieu, du nom de l’auteur local, occitaniste trop tôt disparu, ne fonctionne qu’avec des bénévoles, femmes et hommes aux indéniables compétences. Mais l’équipe souhaiterait bien, être renforcée par l’arrivée d’autres bénévoles recherchés car cela permettrait d’élargir les heures de fonctionnement du lieu culture et aussi de multiplier les animations thématiques destinées à tous les publics, enfants, ados et adultes. Il convient donc de contacter sans tarder les responsables (contact mairie tél. 05 53 41 70 98). La bibliothèque s’approvisionne régulièrement à la bibliothèque 47 pour renouveler un grand nombre de livres et achète de nouveaux livres.

Le Printemps des Poètes chez nos voisins de La Croix Blanche le Samedi 10 Mars 2018…

Nos amis de La Croix Blanche vont participer, cette année, au Printemps de Poètes…

A l’intiative de l’Association “PLUMES ET CROCHES”, une manifestation originale est organisée, salle des fêtes de La Croix Blanche, le Samedi soir 10 Mars 2018, à 21 heures. Ce sera une sorte de “Veillée” poétique et chantante, tous en cercle au milieu de la salle des fêtes pour plus de convivialité, au cours de laquelle chacun sera invité à dire des poèmes ou à pousser la “canzonetta”… Quatre animateurs de “Plumes et Croches” encadreront ce moment festif, soit en chantant eux-mêmes (MAESTRO, DI MAIO, ESCARGUEL), soit en faisant lecture de poèmes (PAPA MOMO).

Rendez-vous, donc, chez nos voisins de La Croix Blanche, Samedi soir 10 Mars…

ENTREE LIBRE

Enseigner l’occitan, enseigner en occitan…

Enseigner l’occitan, enseigner en occitan
14 FEVRIER 2018, Bordeaux, de 9h30 à 17h
Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Esplanade des
Antilles, 33607 Pessac
Salle de réunion 2, premier étage
 

L’Université Bordeaux Montaigne et l’ESPE d’Aquitaine de l’Université de Bordeaux organisent une journée d’études sur l’enseignement de l’occitan.
Cette journée réunira étudiants, acteurs associatifs et institutionnels, enseignants et chercheurs autour du thème : Enseigner l’occitan, enseigner en occitan. 

Cette journée d’étude, ouverte à tout public, constituera un nouvel espace d’échanges, de réflexions et de recherches sur l’enseignement de l’occitan 
en Nouvelle Aquitaine.
Cette journée d’étude a vocation à être reconduite annuellement.
Seront abordées les questions de formation, de pratiques et ressources pédagogiques ainsi que de didactique du biplurilinguisme, par le biais de conférences et d’ateliers selon le programme en PJ.
Possibilité de co-voiturage avec Martine Ralu à partir des alentours de Villeneuve/Lot. La contacter à martine.ralu@orange.fr

Sabine LELOIR-PAOLETTI, secrétaire
 
Escòla Occitana d’Estiu (EOE-IEO 47)
Section départementale de l’Institut d’Études Occitanes

et COORDINACION QUINZENA OCCITANA

http://quinzenaoccitana.monsite-orange.fr/
16 rue de Pujols

47300 VILLENEUVE-sur-LOT
Tel : 05 53 41 32 43
E-mail : eoe@wanadoo.fr
Site : www.eoe-oc.org
https://fr-fr.facebook.com/escolaoccitanadestiu 

 

VIVRE SAINT-ANTOINE ET LA BIODIVERSITE…

25 Mai 2018 : ce sera la première grande Conférence interactive organisée par l’Association “CADRE DE VIE” sur le thème de la Biodiversité.

25 Mai 2018 : Retenez, d’ores et déjà, cette date sur vos agendas… 

Nous avions annoncé notre intention d’organiser, à partir du printemps prochain, une série de conférences-débats sur les grands thèmes du Développement Durable. La première conférence-débat aura lieu le Vendredi 25 Mai 2018 à 20 h 30. Elle aura pour thème : la “Biodiversité”. Cette manifestation sera animée par Cyril Dufer de la Société Bio-Sphère. (Nous communiquerons ultérieurement le lieu précis où elle se déroulera).

Cette conférence sera l’occasion de réfléchir aux grandes questions d’actualité posées par ce sujet très sensible et très préoccupant :

  • L’INVENTAIRE DU VIVANT : diversité des écosystèmes et des organismes vivants ; Estimation du nombre d’Espèces.
  • DEPENDANCES ET INTERACTIONS : équilibres, dépendances et interactions entre les espèces.
  • LES ESPECES INVASIVES : les espèces nuisibles et envahissantes.
  • LES BIENFAITS DE LA BIODIVERSITE : la nature nous soigne et nous alimente ; l’air et l’eau indispensables à la vie.
  • MENACES ET DISPARITIONS : le pillage de la nature ; les espèces menacées ; les espèces disparues.
  • LE DILEMME DE NOE : les espèces symboliques, les plus rares ; les plus utiles ; les clés de voûte.
  • A L’AUBE D’UNE GRANDE EXTINCTION : les grandes extinctions du vivant ; comment freiner l’extinction annoncée

La conférence sera INTERACTIVE.

Un boitier de dialogue sera distribué à tous les participants dès leur arrivée. Ils pourront, de la sorte, se prononcer sur certaines questions posée par l’animateur, donner leur avis… Ils pourront aussi, prendre la parole pour s’exprimer ou poser des questions en cours des débats.

Une documentation sera remise à tous les participants à la fin de la manifestation.

Nos lecteurs ont aussi la possibilité d’utiliser, dès à présent, les plages “Commentaires” (Cliquer sur la bulle en haut de l’article) sur ce blog, pour évoquer les questions qu’ils aimeraient voir abordées par le conférencier au cours de sa prestation.

*****

Pour votre documentation sur cet important sujet, nous vous proposons un premier petit document vidéo produit par la Fondation Nicolas Hulot en 2004: “8 minutes pour comprendre la  BIODIVERSITE”…

Au Théâtre ce soir : c’était à Saint-Antoine de Ficalba le 18 Janvier 2018…

Un théâtre festif pour tous…

Deux heures de rire avec «La Poudre aux yeux».
Deux heures de rire avec «La Poudre aux yeux».

Les comédiens de la troupe de théâtre amateur «La Poudre aux yeux», de Saint-Pierre-de-Caubel, ont donné une représentation de leur création 2017 en soirée du samedi choisi par les élus pour les vœux à la population et ce fut 2 heures d’imbroglios très drôles ! Les Antonins sont venus et ne l’ont pas regretté. La pièce «J’y croiX pas !» permettait à chaque comédien de montrer des facettes de son talent et de son sens de l’humour. On a retrouvé sur scène : Gertrude Franken, Sylvie Sailly, Mathilde Chèze, Sylvie Grall, Arnaud Guillet, Jean-Pierre Lacassagne, Piet Calleuw dans une mise en scène de Michel Martinet et l’on retrouvait aux son et lumière Jacky Chèze. Une fine équipe de copains !

L’Ecole Occitane d’Eté (EOE), création de Marceau Esquieu, menacée de disparition…

Marceau Esquieu lors de l’inauguration de l’Ecole et de la Bibliothèque qui portent son nom, Juin 2013.

Il y a 43 ans, Marceau Esquieu, Antonin de souche et de coeur, créait l’Ecole Occitane d’Eté, pour contribuer à la sauvegarde, à la conservation et à la transmission de la langue et de la culture occitane.

En cette fin d’année 2017, l’Ecole Occitane d’Eté, est gravement menacée de disparition. Ses dirigeants lancent un pressant appel à l’aide pour maintenir en vie cette institution qui nous est chère.

SAINT-ANTOINE-A-LA-UNE se devait de relayer cet appel en souvenir de son créateur :

Amigas, Amics,

Una baissa de las ajudas, las recèptas dels darrièrs estagis insufisentas, l’agotament de las nòstras resèrvas, menan la nòstra associacion sul solhet de la falhida. 
Ja per onorar las darrièras escasenças, foguèrem dins l’obligacion d’un manlèu que nos consentiguèt un sòci de l’associacion.
En esperar las avanças sus las subvencions venentas – que riscan encara de se demesir o per d’unas benlèu de desaparéisser completament, – sens un appòrt novèl d’argent nos caldrà botar la clau jos la pòrta : la situacion nos permet pas de tenir dincas als estagis 2018. 
Seriá la fin de l’aventura entemenada fa quaranta tres ans ; seriá la fin d’aquel estagi d’occitan per immersion, lo sol que se fague ; un utís de mai per promòure, ensenhar, illustrar, far viure la lenga nòstra se brigalhariá ; una lutz que lusís dempuèi quaranta tres ans s’escantiriá ; l’abeurador que i son venguts se desassedar un public de primo-locutors, neo-locutors, artistas, escrivans, desconeguts e celebritats, ancians suls camins de memòria, jovens e jovenòts que son l’avenidor de la nòstra lenga (public novèl representant 70% cada an, aquel abeurador s’assecariá. La lenga nòstra se perdriá un membre.
Per dus còps ja, en 2008 e en 2014, avètz salvat l’E.O.E. ambe las vòstras contribucions ; sens vosautres, l’E.O.E. auriá ja desaparegut. Uèi encara, un còp de mai, lo cotèl jos la gargamèla, sèm obligats de parar la man e de demandar a totes los que pòdon de contribuir a la salvason de l’E.O.E. 
La vòstra ajuda es lo sol mejan de tirar del fangàs l’E.O.E., un utís unenc qu’a fait sas pròvas e que far totjorn mestièr, uèi mai que jamai, per l’avenidor de la nòstra lenga e de la nòstra cultura.
Podèm pas comptar que sus nosautres. Me pòdi pas plegar a l’idèia que sèm a morir o que sèm ja mòrts. Ai besonh de creire que tota l’energia desplegada dempuèi un mièg segle se pòt pas avalir dins lo non-res.
Anèm, l’alba tornarà puntejar, ne soi convençut, l’esperarem amassa e un maitin tornarem cantar.
Per l’E.O.E., per l’occitan, d’avança vos mercegi.

Une baisse des subventions, les recettes des derniers stages insuffisentes, nos réserves épuisées, mènent notre association sur le seuil de la faillitte.
Déjà pour honorer les dernières dépenses, nous avons été dans l’obligation de faire un emprunt que nous a consenti un membre de l’association.
En attente des acomptes des subventions à venir – qui risquent encore de baisser ou pour d’autres de disparaître complètement – sans un apport nouveau d’argent il nous faudra mettre la clé sous la porte : la situation ne nous permet pas de tenir jusqu’aux stages 2018.
Ce serait la fin de l’aventure entamée il y a quarante trois ans ; ce serait la fin de ce stage d’occitan par immersion, le seul qui se fasse ; un outil de plus, pour promouvoir, enseigner, illustrer, faire vivre notre langue, se briserait ; une lumière qui éclaire depuis quarante trois ans s’éteindrait ; l’abreuvoir, où sont venus se désaltérer un public de primo-locuteurs, néo-locuteurs, artistes, écrivains, méconnus ou célébrités, anciens sur les chemins de la mémoire, jeunes et plus jeunes encore qui sont l’avenir de notre langue (public nouveau représentant 70 % chaque année), cet abreuvoir se tarirait. Notre langue perdrait un membre.
Par deux fois déjà, en 2008 et 2014, vous avez sauvé l’EOE avec vos contributions ; sans vous, l’EOE aurait déjà disparu. Aujourd’hui encore, une fois de plus, le couteau sous la gorge, nous sommes dans l’obligation de tendre la main et de demander à tous ceux qui peuvent de contribuer à sauver l’EOE.
Votre aide est le seul moyen de tirer l’EOE du pétrin, un outil unique qui a fait ses preuves et dont elle a besoin, aujourd’hui plus que jamais, pour l’avenir de notre langue et de notre culture.
Nous ne pouvons compter que sur nous. Je ne peux pas me plier à l’idée que nous allons mourir ou que nous sommes déjà morts. J’ai besoin de croire que toute l’énergie dépliée depuis un demi-siècle ne peut pas s’anéantir dans le néant.
Allons, l’aube pointera de nouveau, j’en suis convaincu, nous l’attendrons ensemble et un matin nous pourrons de nouveau chanter.

Bernat BERGÉ,vici president de l’E.O.E.-IEO 47.
 

P.S. : Trobaretz en PJ la letra de crida als dons e/o cotizacions + un formulari de completar. Vous trouverez en PJ la lettre d’appel à dons ou cotisations + un formulaire à compléter.

Escòla Occitana d’Estiu (EOE-IEO 47)
Section départementale de l’Institut d’Études Occitanes et COORDINACION QUINZENA OCCITANA http://quinzenaoccitana.monsite-orange.fr/
16 rue de Pujols 47300 VILLENEUVE-sur-LOT Tel : 05 53 41 32 43

*********

Pour mémoire :

Saint-Antoine a déjà Honoré Marceau Esquieu, en donnant, en 2014, son nom à l’Ecole Publique et à la Bibliothèque Municipale de la Commune.

Le groupe Scolaire et Bibliothèque Marceau Esquieu à Saint-Antoine, Juin 2013

L’inauguration du Groupe scolaire et Bibliothèque Marceau Esquieu, Juin 2013.

Par ailleurs, l’actuel Président de l’EOE, successeur de Marceau Esquieu, Peire Boissière, est déjà venu à Saint-Antoine, à deux reprises, au cours des derniers mois, pour une Conférence sur les noms de lieux et pour un concert sur les Chants et Musiques traditionnels du Haut-Agenais.

La Conférence sur les noms de lieux donnée par Pèire Boissière en Septembre 2016

Peire Boissière lors de son concert donné au Fical’Rock en Mai 2017.

Les Antonins auront donc à coeur de participer à la sauvegarde de l’Ecole Occitane d’Eté, en adressant leurs contributions  à l’aide du bulletin ci-après :

Notre amie Christine Mourgues expose à la Galerie de Gajac…

Les Antonins ont mille et une raisons d’aimer Christine Mourgues : Elle est notre charmante voisine de Pujols, toujours souriante et pleine d’humour ; elle est une artiste peintre-peintre confirmée, débordante de talent ; et elle a eu la gentillesse, en cette année 2017, de venir à Saint-Antoine, à 3 reprises, pour animer des sessions “Sorties-découvertes” de l’art du Pastel au cours desquelles elle a initié à cet art appliqué, quelque 25 participants…Nous irons voir ses dernières créations, exposées en sa galerie de gajac, rue de Penne, à Villeneuve-sur-Lot, encore pendant quelques semaines…Que du bonheur…

**********

Christine Mourgues expose à la galerie de Gajac

Christine Mourgues devant une de ses œuvres./Photo DDM, A. L.
Christine Mourgues devant une de ses œuvres./Photo DDM, A. L.

Au premier regard, la lumière prédomine. La pureté du trait, la délicatesse, la ligne épurée. cette artiste est une perfectionniste, des centaines d’heures de travail, des semaines sur chacune de ses toiles. Des regards profonds qui vous séduisent, des nus criants de vie. L’artiste Christine Mourgues aborde avec autant de dextérité toutes les techniques graphiques, dessins, pastels, huiles, qui deviennent une véritable alchimie, digne de son maître, Patrick Bétaudier, auprès de qui elle a étudié douze ans durant. Elle utilise entre autres subtilités, une technique mixte, émulsion d’huile qu’elle puise dans les origines des maîtres italiens de la Renaissance.

Christine Mourgues possède un bel univers personnel, tout en transparences évanescentes, en filigranes.

Nous nous trouvons parfois transportés vers un univers presque hyperréaliste mais le plus souvent l’imaginaire laisse perler le rêve.