Superbe Sortie-Découverte de L’Encaustic’Art au Fical’Rock ce 10 Juin 2017…

L’Association VIVRE SAINT-ANTOINE fait fort, cette année, à Saint-Antoine. Ses efforts pour développer des actions de soutien à l’activité économique, sociale et culturelle de la commune, vont bon train.

Après sa participation décisive à la soirée PIAF organisée avec le Club Espoir ; l’Organisation, avec la Bibliothèque Municipale, de la soirée Théâtre, Vivre Saint-Antoine a conduit résolument plusieurs actions au cours de ces 3 mois : des aides directes et indirectes pour l’ouverture du Bistro du village, l’organisation d’une soirée découverte des musiques et chants traditionnels du Haut-Agenais, deux sessions de découverte de l’art de la mosaïque ; ce fut, ce samedi 10 Juin, la découverte de L’Encaustic’art, avec le concours de Mme Christine Taillefer.

Un groupe de 12 participants a pu bénéficier de cette session exceptionnelle qui s’est déroulée dans les locaux du Fical’Rock, au coeur du village.

Une technique très originale qui consiste à peindre avec… un fer à repasser…

Avec des résultats qui font plaisir à voir…

Sous la houlette d’une animatrice passionnée, aux couleurs de Cerise-Fraise…

Dans la Dépêche du midi du 13 Juin 2017 :

Très beau la cire chauffée…

Les stagiaires suivent les conseils de Christine/Photo DDM. M.-P.Rabez
Les stagiaires suivent les conseils de Christine/Photo DDM. M.-P.Rabez

Stéphanie du «Fical’Rock» a organisé un concert avec «Chic Rebel» et accueillait le lendemain les stagiaires de l’artiste Christine Taillefer qui réalise des créations sous forme de cartes et tableaux avec de la cire chaufée au fer. «Cette tehnique est assez étonnante explique-t-elle ; en effet, on ne peut reproduire 2 fois le même motif car la chaleur et la façon dont on applique le fer sur le support sont à chaque fois différents ! Les possibilités sont immenses et cette technique ne déçoit jamais ! La palette de couleurs (bâtons de cire), l’épaisseur de la cire et le coup de fer… tout intervient et produit un beau résultat unique.» Les stagiaires (11 femmes et 1 homme) se sont vraiment «éclatés» !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.